Le blog

Un zèbre et sa valise rose parle du premier marché de Noël de Escape With a Book.

Un premier marché de Noël pour une jeune entrepreneuse

Vendredi soir, Caroline s’affaire à disposer son stand avec soin. Du 29 novembre au 1er décembre 2019, elle a fait partie des exposants du marché de Noël d’Hautrage (Saint-Ghislain), qui s’est déroulé dans la salle omnisports de la commune. Rencontre avec une jeune femme étonnante et remplie d’ambition et retour sur un weekend chargé !

Les cours se terminent à Louvain-La-Neuve et déjà, Caroline saute dans le train pour rentrer chez elle. Valise à la main, fatiguée, elle arrive enfin à bon port. Mais la journée n’est pas terminée : sa deuxième vie commence quand elle dépose son sac de cours.

En effet, l’étudiante est également une jeune créatrice indépendante et aujourd’hui, elle commence son premier marché de Noël ! Un cap, un premier aboutissement, une continuité du long parcours qu’elle a déjà entamé. C’est ravie mais stressée qu’elle entame la première soirée. De 19 heures à 22 heures, elle accueille les visiteurs sur son stand et, avec sa passion et son sourire de joie, elle tente d’agrandir sa notoriété.

L’idée de se lancer dans un marché de Noël a germé doucement. Caroline s’est d’abord rendu compte de l’importance de se faire connaitre localement, et être exposante dans ce genre d’événement lui offrait une visibilité non-négligeable… Enfin, c’est ce qu’elle croyait. Jusqu’à ce qu’elle réalise que les visiteurs de ce marché n’étaient peut-être pas le public qu’elle devait cibler. « J’ai réalisé qu’il était nécessaire de sélectionner le lieu en fonction des gens qu’on désire atteindre, ce qui est un exercice très difficile en soi… Mais quand on vend des articles très spécifiques, comme moi, il faut passer par là pour avoir une chance de vendre autant qu’on le souhaiterait », explique la jeune femme.

“C’était une belle expérience !”

Le weekend n’a pas été très concluant, comme elle le redoutait, mais Caroline ne regrette rien. Malgré tout, elle est parvenue à toucher un certain nombre de personnes qui, peut-être, repasseront des commandes par la suite. Elle nous explique : « L’idée était simplement de faire connaitre ma boutique en ligne. Sur Internet, ce n’est vraiment pas facile de se faire une place, vu le nombre de boutiques indépendantes, alors il faut trouver des moyens pour sortir du lot… »

Un travail de longue haleine

L’étudiante entrepreneuse jongle tout au long de l’année entre ses études et son magasin en ligne. Comme elle l’explique, ce n’est pas une mince affaire. Son travail artisanal de créations personnelles lui demande un temps considérable : pochettes à livres, marque-pages, bavoirs, lingettes démaquillantes, couverture à livres, le tout en tissu original, à la main de A à Z.

En plus de tout ça, Caroline propose également des box livresques qui mettent à l’honneur des auteurs indépendants… Elle s’associe alors à des créateurs artisanaux belges ou français pour les goodies qu’elle offre dans ses box et crée également des articles par elle-même. Toutes ces étapes prennent énormément de temps et demande une grande énergie, qui ne manque pas à la créatrice de seulement 20 ans.

Proposant toujours ses produits par Internet, ce marché de Noël a été une vraie étape dans sa vie d’artiste, « C’est stressant de se confronter aux critiques des clients, ils ne sont pas toujours délicats ! Mais quand je reçois des compliments, ça fait vraiment plaisir ! C’est un autre rapport à la clientèle que j’aime beaucoup… Malgré ma timidité ! ». Elle a d’ailleurs retenté l’expérience du marché de Noël le vendredi 13 décembre 2019, mais cette fois à Baudour ! De grandes choses l’attendent, c’est un fait !

 

Blog de un zèbre et sa valise rose : http://unzebreetsavaliserose.over-blog.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *